Promotion des droits des personnes infectées et affectées par le VIH/SIDA

By Terry Mutuku on October 09, 2012


Par Christiane Ribouis, Association Espoir Vivre Ensemble, Benin

Depuis plus de deux  décennies marquées par l’extension de l’épidémie du VIH/SIDA en Afrique de l’Ouest, des initiatives multiples plus ou moins structurées ont vu le jour, aux niveaux individuel, communautaire et institutionnel. Parmi les acteurs impliqués, la société civile à travers les ONG, les Associations et les Réseaux de PVVIH se sont particulièrement investis dans la mobilisation communautaire. Cette implication a été d’un apport considérable pour une réponse adéquate face à l’épidémie.
Photo: WACC/AEVE

Malheureusement les efforts de prévention de transmission du VIH/SIDA, de soins et d’appui aux personnes infectées et affectées sont freinés par la stigmatisation et la discrimination : cas de discrimination rencontrés dans les domaines du travail, dans l’accès aux soins médicaux, dans l’éducation, dans la vie familiale et sociale, l’accès au crédit bancaire, dans  la libre circulation des personnes, et autres.

Cependant, en République du Bénin, il existe une loi qui régit la prévention du VIH/Stigmatisation et la prise en charge des PVVIH : la loi ‘’N°31du 10 Avril 2006 portant prévention, prise en charge et contrôle du VIH/SIDA en république du Bénin’’.  Mais force est de constaté que cette loi est méconnue des PVVIH à plus forte raison la population.

Une lutte efficace contre la discrimination et la stigmatisation des PVVIH se doit donc de prendre en considération les questions éthiques et juridiques engendrées par l’épidémie. Si les droits de la personne atteinte du VIH/SIDA s’inscrivent dans les Droits Fondamentaux de la Personne Humaine, la violation de ces droits constitue non seulement un délit, mais aussi un défi lancé à la lutte contre la pandémie.

L’association Espoir Vivre Ensemble, association béninoise de PVVIH, conformément au Slogan de la WACC « communication pour tous et pour toute » à travers le projet «  Appui à la défense et à la protection des droits des personnes infectées et affectées par le VIH/SIDA »’ financé par la WACC,  a renforcé les capacités des PVVIH et des animateurs des radios communautaires sur les questions de la stigmatisation, a traduit le texte de loi ‘’N°31du 10 Avril 2006 portant prévention, prise en charge et contrôle du VIH/SIDA en république du Bénin’’ en 04 langues locales puis  disséminé à travers sur les radios communautaires et dans les associations de PVVIH  à travers les groupes de paroles ce qui a favorisé sa meilleurs compréhension.

Ce projet, venu à point nommé a permis à de nombreux PVVIH de reconnaitre leurs droits et devoirs dans la communauté.

Les bénéficiaires ont accueilli avec joie le projet qui est venu d’une part renforcer les connaissances et capacités des animateurs radios, des leaders communautaires et de la communauté sur les questions du VIH et stigmatisation et le rôle des médias et de la communauté dans ce combat. Ils étaient tous heureux de savoir qu’ils ont un rôle à jouer dans la défense des droits des personnes infectées et affectées par le VIH/SIDA.  

Les communautés biens éclairées ont constitué  de groupes de soutiens aux PVVIH et OEV.  Certaines femmes VIH+ jadis victimes de stigmatisation nous ont commencé par retrouver l’estime de soi et l’espoir de vivre car sont désormais soutenus par leur conjoint et parents proches.

La communauté est désormais plus ouverte aux PVVIH. 06 foyers chrétiens dissous à cause du VIH sont restaurés car chacun connais désormais ses droits et devoirs.


October 09, 2012
Categories:  HIV and AIDS

Add A Comment

Comment

Allowed HTML: <b>, <i>, <u>, <a>

Comments

 

Copyright © WACC

 2014